• Jocelyne Denault

Si je double mon fil, dois-je doubler la taille de mon aiguille?

Peut-être, mais...Il circule une règle sur le net disant: en doublant la laine on double la taille de l'aiguille en enlevant la valeur 1. Exemple: aiguille de départ 3, je passe à (6-1) 5. L'idée n'est pas mauvaise mais ne tient pas compte du système de tailles d'aiguilles: métrique, américain, canado-britannique (dont les chiffres diminuent alors que les aiguilles grossissent...) pour nommer les plus courants. Cette règle ne tient pas compte non plus de la nature du fil (laine, mohair, coton, bambou, lin, acrylique...) et des caractéristiques particulières du fil. Elle ne tient pas non plus compte du fait que vous pouvez travailler avec deux fils de nature différente, un plus lisse avec un autre plus velu, un plus rigide avec un autre plus souple ou plus élastique... Il y a trop de variables pour que la règle puisse s'appliquer de façon systématique. C'est un bon point de départ en système métrique mais peu importe la situation, rien ne vaut un échantillon. Pas uniquement pour connaître votre tension (nombre de mailles sur 10 cm.) mais pour évaluer si la texture, la souplesse, la tenue... de votre tricot vous satisfera.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Deux raisons: pour obtenir une finition sur le côté plus lisse et pour faciliter la reprise de mailles. Par exemple quand on fait des bas, le talon se fait souvent avec une maille lisière de sorte qu'

Faire un échantillon avec le fil à utiliser et trouver la tension, c'est-à-dire le nombre de mailles et de rangs sur 10 cm ou 4 pouces. Déterminer quelles dimensions le tricot doit avoir et diviser ce

Il faut d'abord identifier les tailles couvertes par le patron. Parfois on donnera un ordre de grandeur comme : Petit, Moyen, Grand (Small, Medium, Large... en anglais). Il faut alors savoir à quoi pr