• Jocelyne Denault

Comment répartir des augmentations ou des diminutions?

Répartir signifier placer entre des parties, il faut donc trouver ces parties entre les augmentations et les diminutions. Il suffit de diviser la partie concernée ( des mailles sur un rang ou une longueur de tricot) par le nombre de diminutions ou augmentations + 1. Par exemple pour faire 5 diminutions sur un rang de 120 mailles, on divise 120 par (5+1) 6 = 20: on aura une diminution à toutes les 20 mailles. Ainsi les deux extrémités du rang sont identiques parce qu'on aura une diminution à 20, 40, 60, 80, 100 mailles, de sorte que les 20 premières et les 20 dernières mailles ne sont pas touchées. Le même principe s'applique aux augmentations ou diminutions sur un certain nombre de rangs ou sur une certaine longueur. Par exemple diminuer 10 mailles, à raison de deux par rang (donc 5 fois), sur une hauteur de 30 cm, nous donnera: 30 cm divisé par (5+1) 6 =5 cm, de sorte qu'on aura un rang de diminutions à 5cm, 10cm, 15 cm, 20 cm et 25 cm. Les 5 premiers et les 5 derniers centimètres resteront intacts. La raison pour laquelle on veut garder le début et la fin du rang ou de la longueur intacts est que les modifications doivent avoir un espace pour se "fondre" dans le tricot au lieu de produire un effet spécifique. Idéalement, on essaie de rendre les augmentations et les diminutions le moins visibles et apparentes possibles; c'est la raison pour lesquelles on les répartit.

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Deux raisons: pour obtenir une finition sur le côté plus lisse et pour faciliter la reprise de mailles. Par exemple quand on fait des bas, le talon se fait souvent avec une maille lisière de sorte qu'

Faire un échantillon avec le fil à utiliser et trouver la tension, c'est-à-dire le nombre de mailles et de rangs sur 10 cm ou 4 pouces. Déterminer quelles dimensions le tricot doit avoir et diviser ce